Le Costa Rica, un modèle pour le développement de l’écotourisme

Costa Rica

Le Costa Rica est l’exemple parfait de ce qu’est une destination écotouristique. Presque, le quart de la superficie du pays est devenu des zones protégées. Ses parcs nationaux possèdent une faune et une flore exceptionnelle. Les vrais amoureux de la nature seront émerveillés lors du séjour dans ce pays de l’Amérique centrale.

Le Costa Rica, un pays de l’Amérique centrale, pionnier du tourisme vert

Après des siècles de déforestation massive, le Costa Rica a réorienté sa politique sur l’environnement. Au début des années 90, ce pays a pris conscience que la protection des ressources et l’empreinte de l’homme vont de pair. Dans cette optique, l’Institut costaricien du tourisme (ICT) a tout fait pour créer des parcs nationaux. Cet organisme a su allier la préservation de la nature et fréquentation des zones protégées. Leur plan stratégique pour le développement touristique durable est alors un modèle dans la région. Maintenant, 27 % de son territoire terrestre et maritime sont conservés. En ce moment, il possède 40 parcs naturels dont 20 entre eux sont les plus beaux. Voici quelques exemples de ces parcs naturels : Irazú, Arenal, Tenorio, Tortuguero ou la Petite Amazonie, le Far-West de Rincon de la Vieja, …. Il possède aussi 120 réserves privées telles que Monteverde, Carara, Rara Avis, …. Ces endroits sont ouverts aux publics conscients qu’ils doivent faire le minimum d’impacts sur l’environnement. Ce pays est dix fois plus petit que la France. Cependant, il est devenu la référence en matière de tourisme écologique.

Le Costa Rica, une destination pour les adeptes du tourisme vert

Ce pays est riche en matière de biodiversité. Il concentre sur son territoire 5 % de la biodiversité mondiale. Cependant, il ne couvre que 0,03 % de la surface de la planète. À part les forêts tropicales, ceux qui y séjournent, affectionnent cette destination pour ses paysages sans égal. Vous y trouverez des plages de rêve, bordant de magnifiques fonds marins. Soyez-en sûr, votre voyage au costa rica sera riche en découvertes. En effet, il abrite par exemple plus de 7 000 espèces de papillons et près de 900 types d’oiseaux. Il y a un parc dont les costariciens appellent le royaume des oiseaux ou la vallée de Dota. Le Costa Rica a tous les atouts pour séduire les adeptes de tourisme vert. Sa situation géographique lui permet d’être la destination privilégiée des Nord-Américains. Ils sont un million par an à visiter ce pays. Toutefois, les Européens ne sont pas en reste, avec les Français en tête avec ses 35 000 touristes annuels.

Devenir un touriste responsable lors du séjour au Costa Rica

Comme tout le monde qui ont des responsabilités. Les voyageurs ont les leurs dès qu’ils sont sur les lieux. C’est de respecter les peuples, la nature et surtout l’environnement. Loin de ce qu’on appel le bordel. Pour les adeptes du tourisme responsable, le Costa Rica est la destination idéale. Vos comportements et vos activités doivent refléter cet état d’esprit. Le but principal de votre voyage au Costa Rica sera de vous conformer avec les us et coutumes de vos hôtes. Ainsi, honorez leur culture et la nature qui vous entoure. Si vous réussissez à faire cela, vous êtes ce qu’on appelle « Voyageur responsable ». En pratique, cela semble difficile. Cependant, le premier pas est de respecter les animaux et leur habitat naturel pendant la visite des parcs nationaux. Ensuite, pendant votre séjour, n’allez que dans les zones autorisées pour les touristes. Si vous souhaitez avoir des souvenirs, optez pour les photos et non des fragments de biens culturels protégés. Enfin, embauchez un guide qui connaît sa région. En faisant cela, vous participez à l’économie locale et surtout à la protection de l’environnement.

Découvrez par la suite pourquoi voyager avec des enfants à l’aéroport de Marseille

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*